en pl ru de it fr es
Buy & Download

Poche de Korsun

L'offensive de Korsun-Shevchenkivskyi eut lieu du 24 janvier 1944 au 16 février 1944. Elle opposa les 1er et 2ème fronts ukrainiens de l'Armée rouge aux forces du groupe d'armée sud allemand dans la région de Korsun-Shevchenkivskyi. Celle-ci faisait partie d'une opération plus large: l'offensive stratégique Dniepr-Carpathes en Ukraine.


Deux anneaux d'encerclement soviétiques (interne et externe) furent créés malgré de nombreuses contre-attaques de la part des Allemands. Les armées des deux fronts ukrainiens réussirent non seulement à infliger des dommages importants aux forces allemandes à l'intérieur du saillant, mais aussi à immobiliser 15 divisions allemandes supplémentaires, dont 8 divisions blindées qui attaquaient l'anneau extérieur. Les forces soviétiques demeurèrent extrêmement mobiles tout au long de l'opération, en se déplaçant rapidement là où on avait besoin d'elles. Durant la bataille, la 2ème armée de chars, ainsi que 13 divisions de fusiliers et un grande nombre d'unités d'artillerie et d'ingénieurs, furent déplacés de l'anneau extérieur vers l'anneau intérieur ; et 2 corps de chars, 2 divisions de fusiliers et de nombreuses unités d'artillerie furent déplacés de l'anneau intérieur vers l'anneau extérieur, en fonction des besoins de la situation.


La bataille commença avec une attaque en tenaille simultanée des Soviétiques autour du saillant de Korsun-Shevchenkivskyi, les troupes se rejoignant 10 jours plus tard, le 28 janvier. Les Soviétiques prirent ainsi au piège 60 000 hommes : un total de six divisions allemandes et environ 55 % de leurs forces autorisées, ainsi qu'un nombre moins important d'unités de combat. Les Soviétiques espéraient une victoire comme à Stalingrad, et s'attendaient à ce que les forces allemandes capitulent. Cependant, les largages aériens de la Luftwaffe dans ce chaudron furent cette fois bien plus réussis, avec l'envoi d'approvisionnements importants et le retrait régulier des troupes blessées. Les Allemands refusèrent de se rendre.


Un effort de soutien allemand des IIIe Panzerkorps finit par s'affaiblir, et les défenseurs n'eurent aucune autre option que de s'échapper. Dans un dernier effort désespéré, les défenseurs essayèrent de percer les lignes soviétiques. Le 16 février, seulement 7 km les séparaient de la liberté. Des combats féroces eurent lieu le jour suivant, et les défenseurs durent abandonner tout leur équipement lourd, mais réussirent à rejoindre les forces de soutien. Selon les estimations allemandes, 36 000 des 60 000 hommes retenus prisonniers dans cette poche réussirent à s'échapper. Les estimations soviétiques affirment qu'aucun Allemand ne s'en est échappé, avec un bilan de 55 000 morts et 18 000 prisonniers à l'intérieur de la poche.

Activate game


Twitter Facebook WarThunder Play for Free


Copyright 2009—2018 by Gaijin Entertainment Corporation, VA, USA
Wings of Prey is trademark of Gaijin Entertainment Corporation, all other logos are trademarks of their respective owners.

Created in ArtVisio